Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

16/12/2008

Michel de Grèce

m.de grèce 1.jpgHistorien et romancier, Michel de Grèce ne cesse de mêler ses deux passions, explorant la grande Histoire pour y déceler des intrigues romanesques. Le nouveau roman historique, à l’écriture ténue, du prince de Grèce, cousin du duc d’Edimbourg, du roi d’Espagne et de la reine du Danemark, “Le vol du Régent” (JC Lattès, 353 pp., env. 20 €), se déroule en 1792, quand la France, à feu et à sang, fait faillite. Alors que les bijoux de la Couronne sont confisqués, Anne-Louise, belle joaillière et espionne pour l’Angleterre, s’entoure d’escrocs pour tenter le casse de l’Histoire : voler près de dix mille pierres précieuses dont le Diamant bleu et le Régent, le plus gros diamant du monde. Aventure, corruption, suspense, espionnage, et bien sûr, histoire d’amour – “il n’existe aucun domaine au monde, même le plus sérieux, où il n’y aurait pas d’amour” –, le récit de ce cambriolage mêle de riches intrigues.


m. de grèce 2.jpgComment avez-vous découvert ce vol ?
J’avais lu un article, il y a longtemps, que je n’ai jamais oublié. Puis, j’ai fait des recherches mais il subsiste très peu d’archives, ce qui prouve qu’il y avait des gens très importants qui ne voulaient pas laisser de preuves.
Qu’est-ce qui vous a intéressé dans cette affaire ?
C’est le contraste entre la révolution sanglante et ces malfrats qui s’en donnent à cœur joie. L’énormité du vol, le plus important de l’Histoire, a aussi attiré mon attention. Et puis, dans cette histoire, je suis plutôt du côté des voleurs que de la police.
D’où vient le Régent ?
On dit que c’était l’œil d’une idole dans un temple, en Inde. Il a été volé une nuit. Plus tard, il est devenu le porte-bonheur de Napoléon et est aujourd’hui exposé au Louvre.
Le vol, en soi, est un fait divers, pourtant, les enjeux politiques sont immenses…
Les diamants représentaient une énorme fortune. Tout le monde les voulait; les révolutionnaires pour financer la levée des armées, tandis que l’Angleterre voulait les faire disparaître pour ridiculiser ce même gouvernement révolutionnaire. La corruption au sein de ce milieu est très amusante, ils se faisaient tranquillement acheter.
Qui était Paul Miette ?
Il a réellement existé. Un nom pareil, je ne me serais pas permis de l’inventer ! C’est l’Arsène Lupin de l’époque, le chef des voleurs. On sait presque tout sur lui : ce qu’il a fait avant le cambriolage, pendant, son procès… mais après qu’il a été acquitté, on le perd de vue.
Ce vol met en avant un formidable jeu de dupes…
C’est quand même une affaire de malhonnêteté à une échelle invraisemblable. Le double jeu des révolutionnaires est intéressant mais cela se révèle tout à fait normal en une période si agitée. L’instabilité fait que les gens s’allient, se troublent… J’ai parfois eu des problèmes à comprendre de quel côté étaient les personnages, alors j’ai un peu simplifié.
Le roman historique est le genre que vous affectionnez le plus ?
Oui, parce que l’Histoire et le genre romanesque sont mêlés. L’Histoire est le plus fabuleux roman qui existe. Evidemment, on peut faire des récits historiques très sérieux, dé-romantisés, mais ce n’est pas ce que je préfère. Il faut rendre vivantes les choses en mettant une pincée de roman.

Commentaires

Monsieur Michel de Grèce.
J’ai lu un article vous concernant dans une revue
« Femme du mois de Mars »
Vous recherchez des gens qui ont une grande richesse intérieure.
Aux questions verticales que vous vous posez concernant le divin et la vie terrestre
je serais peut être à même de pouvoir y répondre. J’ai suivi le même parcours philosophique et intellectuel que Carl Gustav Jung et Rudolf Otto entre autre.
Si vous souhaitez me rencontrer, ci-joint mon adresse courriel. g.bourigeaud @ neuf.fr
Cordialement.

Écrit par : Bourigeaud | 02/03/2009

Je voudrais que se méssage soit tranmis au Comte Michel de Grèce
Une tante de mon grand-père a été dame de compagnie de MMe Nancy leeds, comtesse Anasthasia de Grèce, première épouse du Comte Christopher de Grèce.(entre 1910 environ et 1920)
cette tante a ainsi beaucoup voyagé, amérique, angleterre (pendant la guerre de 1914/1918) ect....
Nous avons un tableau peint sans doute d'après une photo du jour du mariage janvier 1920 à vevey.
La signature du peintre, pour la partie lisible est : diplarakou
Pouvez vous nous dire si vous connaissez un peintre qui signait ainsi.
dommage que l'histoire de cette tante est ancienne, que la famille qui l'a bien connu ne sont plus là.
elle aurait sans doute mérité un roman.
Nous avons également une photo de votre famille que l'on pourrait vous adresser, et un article d'un journal anglais relatant le mariage de vos parents.
Veuillez croire ,Monsieur le Comte ,en nos très respectueuse salutations.

Écrit par : christiane sudan | 28/03/2009

je serais heureuse d'avoir une réponse ou une adresse pour vous donner plus de détail sur la vie exceptionnelle de cette tante, grace à mme Nancy leeds, et également vous transmettre les petits documents que nous pocédons tout simplement.

cordialement

Écrit par : christiane sudan | 02/04/2009

Message à l'attention du prince Michel de Grèce.
Je n'ai pas lu votre roman, et c'est sur tout autre chose que je voulais vous poser une question : votre nom. J'ai lu votre histoire à travers plusieurs documents, notamment les livres du comte de Paris, votre oncle. Mais il y a longtemps que je me demande, d'une part, quel est le patronyme de la famille royale de Grèce, autrement dit, le nom de famille légal, porté aux actes d'état civil. D'autre part, en ce qui vous concerne, d'où vient cette francisation non seulement de votre prénom mais également de votre nom, si l'on suppose que l'un des noms de la famille royale de Grèce puisse être της Ελλάδας. Vous n'êtes donc pas né Μιχαήλ της Ελλάδας ? Quoi qu'il en soit, vous ne semblez pas nom plus doté d'un patronyme fixe, ou bien possédez-vous divers pseudonymes en fonction des pays d'édition de vos ouvrages puisque l'on peut voir fleurir du "Michel de Grèce" comme du "Michael, prince of Greece" ou du "Michael von Griechenland". Alors, pourriez-vous nous en dire plus sur votre état civil réel ? Merci d'avance.

Écrit par : Cyril | 01/06/2009

Soirée de solidarité au profit de Médecins du Monde
à la librairie Filigranes

En partenariat avec le magazine ‘Elle’

Lundi 16 novembre 2009 - 20h30 à 23h


Le 16 novembre, la librairie Filigranes se mobilise pour Médecins du Monde lors d’une grande soirée de solidarité. Au cours de celle-ci, 25% du montant de vos achats dans la librairie et 100% de la recette du bar seront reversés à Médecins du Monde, en faveur de ses actions en Belgique et dans le monde.

La librairie Filigranes propose une très grande sélection de livres, mais aussi du vin, des CD et des jouets pour enfants. Le lieu est donc idéal pour les achats de la Saint-Nicolas ou des fêtes de fin d’année.

Au cours de la soirée, la Maison Mouchart nous réjouira lors d’une dégustation de vins.

Pour assurer le succès et la convivialité de la fête, nous vous invitons à réserver dès aujourd’hui cette date dans votre agenda et à faire suivre cette invitation à vos amis.

L’équipe de Médecins du Monde


INFORMATIONS UTILES
Date : Lundi 16 novembre 2009 de 20h30 à 23h
Adresse : Filigranes - Rue des Arts, 39-40 à 1040 Bruxelles
(entre la rue de la Loi et la rue Belliard)
www.filigranes.be
www.medecinsdumonde.be

Écrit par : mdm | 02/11/2009

EIle va bient?t se coucher au fond de la mer brumeuse, Mais longue est la route, avant que les fleuves, Xiao et Xiang se rejoignent: Combien sont-ils, ceux qui rentrent au clair de lune, cette nuit-là? A la lune déclinée, les arbres du fleuve soupirent, mélancoliques.

Écrit par : ugg | 28/09/2010

Les commentaires sont fermés.